En soutenant une agriculture locale soucieuse de pratiques vertueuses et de circuits courts, en développant les espaces de nature et la végétalisation dans la ville, en soutenant les modes de déplacement actifs que sont la marche ou le vélo, la liste Strasbourg Écologiste & Citoyenne veut agir sur toutes les sources de pollution afin d’améliorer la qualité de l’air et relever le défi de la lutte contre la pollution atmosphérique.

En effet, malgré des progrès ces dix dernières années, Strasbourg fait partie de la dizaine de villes françaises où la mauvaise qualité de l’air a justifié une condamnation de la France par la Cour de justice européenne. Cette pollution a un impact sanitaire conséquent : 67000 décès prématurés par an en France selon les dernières études, ce qui se traduit par un décès par jour dans l’Eurométropole de Strasbourg.

« Le temps est à l’action »

Le docteur Thomas Bourdrel, fondateur du collectif Strasbourg Respire et à l’initiative plus récemment du collectif Air santé climat au niveau national, rappelle les connaissances scientifiques et les défis auxquels nous sommes confrontés :

« Si la pollution atmosphérique a des effets délétères sur la santé des adultes, elle est encore plus nocive sur les enfants qui sont plus vulnérables : petits poids à la naissance, prématurité, augmentation de la survenue d’asthme, troubles neurologiques. Des études françaises incluant des villes comme Strasbourg ou Paris ont également démontré que les enfants vivant à proximité directe d’un axe routier avait un risque bien plus élevé de cancers du sang (leucémie).
Cette situation est inacceptable aujourd’hui : faut-il rappeler qu’en avril 2019, Greenpeace estimait que de trop nombreuses crèches et écoles strasbourgeoises étaient cernées par la pollution de l’air, avec des taux en polluants bien au-delà des normes européennes notamment le NO2 (dioxyde d’azote) émis par le trafic routier principalement diesel, gaz très toxique pour le système respiratoire.
Le temps est à l’action: n’attendons plus pour assurer un air pur à nos enfants. Notre choix lors du 2ème tour de la campagne municipale à Strasbourg prendra en compte  les propositions des candidats en la matière. »

Des mesures de protection, comme les « rues scolaires »

Notre projet municipal veut s’emparer de ce problème de manière globale, avec comme objectif de protéger nos enfants, particulièrement vulnérables à la pollution atmosphérique par des mesures spécifiques, les « rues scolaires ». Les docteurs Alexandre Feltz et Françoise Schaetzel, colistiers de Jeanne Barseghian rappellent le principe de ce dispositif défendu par liste Strasbourg Écologiste & Citoyenne :

« L’objectif des rues scolaires est de faire en sorte qu’aucun mode d’accueil des enfants, crèches et écoles, privées ou publiques ne se situe dans une zone polluée, d’assurer un air pur à nos enfants, à l’école et sur le chemin de l’école. Concrètement, les abords des écoles dotées de rues scolaires sont piétonnisés tout en assurant des stationnements de proximité pour vélo-cargo et voitures. Des cheminements sécurisés, à pied ou en vélo doivent être aménagés. Les cours d’écoles ont vocation à être végétalisées, les terrains de jeux de plein air et les équipements sportifs protégés de la pollution et des mesures de qualité de l’air diffusées régulièrement à proximité et dans les écoles. »