9 juin 2020 – Aujourd’hui ont lieu les funérailles de Georges Floyd à Houston, États-Unis. Interpellé sur un soupçon puis cloué au sol sur un trottoir de Minneapolis, « I can’t breathe » ont été ses derniers mots. L’histoire tragique de cet homme afro-américain de 46 ans résonne à présent dans le monde entier.

L’écho que connait ce drame n’est pas anodin. A Strasbourg, comme ailleurs, une partie de la population s’est dressée pour rappeler qu’il ne s’agit pas seulement d’une “histoire américaine”. Malgré bien des différences entre nos nations, nous devons le reconnaître :  le sentiment d’injustice est ici aussi trop souvent ressenti par une partie de nos concitoyen·ne·s pour faire mine de l’ignorer.

La lutte contre les discriminations fondées sur des stéréotypes et des préjugés est un enjeu décisif dans la cohésion de notre Ville. L’injustice, quelle qu’elle soit, est un terreau pour la haine, contre laquelle nous devons lutter par tous les moyens.

Renouer le lien avec et entre tous les habitant·e·s est notre priorité.